Rallye TT Gers-Armagnac : article de presse et photos par M.F. ESTENAVE

Écrit par Etienne CAPIN : webmaster, le 21.09.2009

Laurent Fouquet – Céline Etcheverry surnage !

 

Après une année sabbatique (2008), la tempête Klaus de janvier nécessitant une remise en état de plus de 10 km de pistes, la pluie s’invitait à la 21ème édition du Rallye TT Gers-Armagnac. Passer au travers des gouttes était chimérique tant les trombes d’eau étaient violentes. Elles entraînèrent l’annulation d’une spéciale le samedi (Foyer 3), une autre fut interrompue après avoir été raccourcie le dimanche (Pichon 2) et après le passage des voitures de série (T2).

 

Malgré ces conditions dantesques, la manche conserve le label Championnat de France, les 70 km minimum imposés par le règlement ont été parcourus (70.200 km) contre les 88.800 que prévoyait l’épreuve. Pour Michel Capin le Président des Echappements Elusates : « nous avons réagi au bon moment, évitant toute prise de risque et privilégiant le côté sécuritaire. L’épreuve s’est globalement bien déroulée. »

 

Un rallye durant lequel personne n’a pu stopper l’insolent bordelais Laurent Fouquet. Le Basque Guy Housset ouvrait pourtant les hostilités en signant le meilleure chrono du prologue disputait autour du circuit de Nogaro. Il abandonnait le lendemain faute de boîte de vitesses. Dès la première spéciale, Laurent Fouquet enchaînait les victoires de spéciale au point de lui donner un avantage important (1mn 30s) au terme de l’étape de samedi, le grossissant le lendemain au final (1 mn 42s). Anicet Garicoix (Buggy Bidart Seat), deuxième avec deux victoires de spéciale ne pouvait mieux faire d’autant qu’une surchauffe de son moteur s’est faite sentir dans la première étape : « la boue s’est infiltrée dans le radiateur, j’ai eu chaud ! Finalement, cette place gomme l’hémorragie des abandons que je viens de vivre. Laurent (Fouquet) a été fort et à la régulière il était imbattable. » La troisième marche du podium revient à Alain Pierrine, leader au Championnat avant la manche gersoise et désormais deuxième à huit points de Fouquet, de nouveau au commande du Championnat de France avant Dunes et Marais (10-11 octobre). « Je suis heureux du résultat, commente Pierrine avec humilité. J’étais fermement décidé à préserver ma place 3ème contestée par Omnes. Je manquais de chevaux (moteur 2 litres) pour sortir mon Buggy de la boue comparativement à mes adversaires (en 3.5 litres). » Pierrine termine son 17ème rallye d’affilé « sans un abandon ! » insiste t’il.

 

Laurent Fouquet dont c’était la 5ème participation au Gers-Armagnac, inscrit pour la première fois son nom au palmarès. « Auparavant j’avais terminé deux fois troisième et deux fois deuxième. » Il fit une véritable démonstration sur le parcours, plaçant son Buggy en glisse et dans un style inégalé. Le mode d’emploi de l’Andros fut mis en exergue, il y brilla de nombreuses années se frottant régulièrement aux Yvan Muller, Alain Prost… Il s’en défend : « je ne sais pas si le pilotage sur glace m’a avantagé ! Par contre, le rallye fut frustrant car les spéciales étaient magnifiques et nous n’avons pas pu les exploiter en raison de l’état du terrain. » Aux Dunes et Marais Laurent Fouquet est présenté comme grand favori après ses victoires en 2007 et 2008. Il récupèrera son habituel coéquipier Cédric Chatris (Céline Etcheverry le naviguait dans le Gers comme au Labourd). En amont, un important travail est prévu sur son Buggy : « il a beaucoup souffert avec la boue. Une bonne révision s’impose » avertie le vainqueur.

 

Victoire en T2 (voiture de série) de Jean-Luc Esteve -  Eric Palmade (Rover Discovery), l’équipage Hervé Gaillacq – Thierry Lacoste remporte la catégorie 2 roues motrices.

32 concurrents au départ, 18 terminent l’épreuve (12 abandons sur panne mécanique).

 

CLASSEMENT FINAL

1. Fouquet – Etcheverry (Fouquet Nissan), 1h 32’46’’1 ; 2. Garicoix – Queheille (Bidart Seat), à 1’42’’3 ; 3. Pierrine – Carsoulle (Fouquet Renault), à 3’34’’4 ; 4. Cyril et Sylvain Omnes (Phil’s Car), à 4’10’’6 ; 5. Blanque – Roncalez (Phil’s Car), à 6’03’’4 ; 6. Poincelet – Chaboud (SPDO Rivet), à 8’03’’6 ; 7. Esteve – Palmade (Rover Discovery), à 16’52’’4 (1er T2) ; 8. Pierre et Sylvie Urrutia (Buggy), à 20’12’’8 ; 9. Gaillacq – Lacoste (Monce Clio), à 20’36’’7 ; 10.  Vignau-Laulhère – Chahon (Garat Renault), à 21’27’’5 ; 11. Frédéric et Sandrine Lafuente (Jeep Cherokee), à 22’18’’5 ; 12. Marc et Morgane Viaud (Nissan Patrol), à 23’12’’ ; 13. Soulas – Toulou (Jeep Cherokee), à 24’00’’0 ; 14. Seguineaud – De Banes Gardonne (Phil’s Car), à 28’09’’2 ; 15. Philippe et Martine Estellat (Mitsubishi Pajero), à 28’44’’0 : 16. Thierry et Florence Blanchet (Phil’s Bug), à 32’34’’3 ; 17. Dominique et Florian Deramaix (Suzuki GD Vitara), à 37’10’’8 ; 18. Carrasco-Espagnolle (Nissan Patrol), à 40’49’’0.

 

CHAMPIONNAT (après Gers-Armagnac)

1. Laurent Fouquet, 158 points ; 2. Alain Pierrine, 150 pts ; 3. Anicet Garicoix, 130 pts ; 4. Guy Housset, 108 pts ; 5. Cyril Omnes, 75 pts ; etc.

 

Prochaine manche : Dunes et Marais, 10 – 11 octobre


Retour à l'accueil