Rallye Gers-Armagnac défiguré

Écrit par michel capin, le 27.01.2009

Le cyclone qui s'est abattu sur la région a été d'une violence inouïe. Nous l'avons vécu au coeur ... Notre première priorité a été d'assurer la remise en état approximative des voies de communications afin de permettre le passage des secours. Pour le reste, les dommages aux biens, l'eau, l'électricité ... il y a tant à faire.

Nous pensons aujourd'hui à notre rallye qu'avec beaucoup de passion et de compréhension, nous avions remis sur le circuit. C'était chose faite. Mais la donne change, la plupart des forêts que nous traversions sont au sol. La tache va être énorme, les 40km de pistes sont jonchées d'arbres par centaines, il faudra des moyens lourds... et du soutien moral de la part de ceux pour qui nous allons oeuvrer. Nous avons confiance au petit monde du tout-terrain.

Le Gers-Armagnac est défiguré mais il doit vivre.


Retour à l'accueil