24H TT du Portugal : le top 5 pour l'équipe Beheity !

Écrit par Etienne CAPIN : webmaster, le 29.11.2011

Ce week-end du 26 et 27 novembre avaient lieu la 14ème édition des 24 heures Tout-Terrain du Portugal à Fronteira dans la province de Portalegre.

Depuis plusieurs semaines, François, André et toute l'équipe d'assistance s'affairaient à la préparation de l'emblématique épreuve portugaise pour aligner au départ des 17 km du circuit de Fronteira le magnifique proto Beheity Porsche de plus de 300ch.

Les premières aventures ne se font pas attendre avec la casse d'un cardan du fourgon de Ringo le jeudi matin tout juste arrivé à Fronteira. Le lendemain, c'est Anne et le reste de l'équipe d'assistance qui laisse un petit tribu à la frontière espagnole à cause d'un fourgon jugé "surchargé" par les douaniers d'Irun.

Néanmoins, c'est sous un beau soleil et des températures clémentes que débute vendredi la journée d'essais chronométrés et les pilotes du team composé d'André Beheity, Jean-Marc Despujol, Michel Capin et Jean-Luc Letu, ont envie d'en découdre. Chacun prend le volant pour se mettre dans le bain de la course et c'est à une honorable 21ème place sur la grille que se conclut cette journée d'essais. La soirée se termine au typique restaurant de "Cabeço de vide" où le porto et les plats traditionnelles ont régalé les papilles de tous.

Le samedi à 13h heure locale est donné le départ des deux tours d'horloge sous les caméras de la RTP1, première chaine télévisée portugaise. Les deux premiers relais sont assurés par Jean-Marc et Michel qui font parler la poudre, et la voiture se positionne rapidement dans le top 10. Malheureusement, deux crevaisons coup sur coup pendant les relais de Jean-Luc puis d'André font perdre beaucoup de temps et c'est à la 17ème place que la course de nuit tant redoutée débute.

Et pourtant, les souvenirs de pare-brise gelé de l'année dernière se sont vite envolés, car grâce à un système de désenbuage efficace et des phares réglés aux petits oignons par François, Jean-Michel et Serge, les pilotes se sentent à l'aise et les relais de nuit se déroulent sur un rythme effrenné. André s'offre même l'exploit de descendre sous les 12 minutes au tour, chrono que seuls quelques kadors ont pu signer dans l'obscurité.

L'aube se lève aux alentours de 7h et le Beheity Porsche n°64 est alors remonté à la 8ème place. A 5h du damier final, Michel sent alors une faiblesse au niveau de la boite de vitesse, confirmée par Jean-Luc au relais suivant. Néanmoins, un rapide examen aux stands pendant le changement de pilote ne permet pas de déceler un quelconque problème. Le soleil haut dans le ciel, André s'élance à la 7ème place pour les deux dernières heures de course. Inquiète, toute l'équipe attend au stand le verdict d'André en fin connaisseur de son auto. Une fois le premier tour du relais bouclé, le Beheity Porsche passe comme une balle devant la ligne des stands et André annonce fort et clair à la radio : "C'est pas la boite, juste des coupures moteurs bénines !". Ainsi sur ce dernier relais, les chronos explosifs continuent de s'enchainer et la 6ème place est acquise à 30 minutes de la fin. André annonce alors que la fatigue commence à se faire sentir et demande quel rythme il doit tenir. Sur ces faits survient le dernier rebondissement, le buggy Caze positionné troisième à deux tours d'avance s'arrête aux stands pour un problème de porte-moyeau à l'avant droit. Ni une ni deux, on annonce à la radio : "Allez accroche-toi Dédé, il faut continuer sur ce rythme, tu n'as plus que deux tours à faire, on est tous avec toi !!!". Epuisé, André réussit à effectuer ces deux tours, et alors que le directeur de course agite le drapeau à damier, le résultat final tombe, l'équipage Beheity - Despujol - Capin - Letu termine 5ème !

Euphorie dans le stand, tout le team court à la rencontre de la voiture n°64 avant son passage sur le podium. Ringo, oubliant sa patte malade, trébuche en courant sur la piste et offre une dernière belle gamelle au public portugais. Ces magnifiques 24 heures se terminent par un passage sur le podium mémorable. Les yeux larmoyants, toute l'équipe chante fort la tenacité des quatres valeureux pilotes devant des centaines de spectateurs. Enfin, après un bon apéro où l'on boit le Ricard dans les coupes, chacun se remémore à son échelle de sa contribution à réaliser un tel résultat et rentre le lendemain avec de belles images plein la tête.

A noter, l'équipage landais d'Hervé Durand, Christian Duplé, Christophe Mason et Hervé Quinet qui partage traditionnellement les stands avec l'équipe Beheity a jeté l'éponge un peu avant la fin de la course suite à des déboires mécaniques après avoir passé une grande partie de la course dans le top 10. 

(Crédit photos : Bernard DUCOME, Etienne CAPIN, forum terra-a-terra.com)


Retour à l'accueil